samedi 19 mai 2012

Les sondages sont des outils de propagande, de manipulation de l'opinon publique

De grâce, ne soyons pas dupes!  Qui est d'accord avec cette loi spéciale?  Le patronat, les lobbies qui dirigent le cirque politique, les "baby boomers" centrés sur leur nombril qui ont vécu les [seules] années de providence du Québec et qui nous ont largué une dette impayable, et sans oublier, la mafia qui gouverne l'État! 

Qui financent les sondages?  Ce sont eux...

De porter un regard lucide dans les coulisses de notre société nous amène à conclure qu'un renversement du gouvernement, même légitime, est absolument illusoire.  La politique détient le pouvoir militaire et ce simple fait suffit à comprendre que nous avons tout intérêt à rester sobres puisque nous pouvons perdre notre bien précieux: notre liberté.  Il nous faut donc nous organiser un quotidien tranquille, loin des troubles, et vivre la vie dans sa plus simple expression. 


5 commentaires:

  1. à lire

    http://www.vigile.net/La-boulechite-CROP-Lessard-La

    RépondreSupprimer
  2. Ça fait des lunes que j'ai compris pourquoi sont faits les sondages... Pas difficiles à comprendre, il faut simplement réfléchir et avoir du discernement et surtout se dire: ``A qui profites le crime``???
    Yves

    RépondreSupprimer
  3. J'en suis un babyboomer, cette génération accusée de tout le mal qui a existé, qui existe et existera. Depuis plus de 30 ans je paie pour le système de santé mais quand j'en aurai besoin, servira-t-il encore pour soigner, ou pour euthanasier? Même chose pour la retraite, quand j'y serai rendu, serai-je retraité ou euthanasié? Je pourrais continuer encore longtemps sur cette propagande médiatique destinée à nous faire accepter l'idée qu'après avoir payé tant d'années, bye-bye, tu n'es plus utile, out. C'est pour faire accepter l'idée de diminuer la population mondiale, un sinistre projet du NOM. Et la crise économique, supposément encore la faute de cette génération maudite? Elle est justement créé artificiellement par cette fameuse dette-bidon. Cette dette est virtuelle, ELLE N'EXITE PAS! Voir entre autres:

    http://www.legrandsoir.info/Eric-Toussaint-C-est-parfaitement-possible-pour-un-pays-de-refuser-de-payer-sa-dette.html

    http://www.prechi-precha.fr/2011/03/03/en-islande-une-revolution-anti-fmi-qui-n%e2%80%99interesse-personne/

    http://www.youtube.com/watch?v=wW6i32_v9sQ

    http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-dette-de-paul-grignon-fr-in_news

    Un dernier maintenant:

    http://blogues.journaldemontreal.com/lauzon/

    Plusieurs sujets sont disponibles ça vaut la peine, le prof Lauzon est égal à lui-même et n'a pas froid aux yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les "babyboomers", les plus jeunes, ne verront jamais le jour de leur "liberté 55", ce jour qui représente plus de 30 ans de labeur. Cette génération a connu les "belles années", mais ceux qui sont en fin de ligne ne pourront jamais toucher à leur retraite puisqu'elle sera volatilisée!

      Vous avez raison, la dette est virtuelle. Toutefois, de se lever à tous les matins pour gagner son pain n'est pas une réalité virtuelle!

      Isabelle :0)

      Supprimer
    2. Je corrige une faute de frappe, même si c'est vrai que la dette n'exite pas (sauf les banquiers), j'ai voulu écrire qu'elle n'existe pas :-)
      Merci Isabelle pour votre excellent travail. En passant, vous voyez juste, je suis né en 1960, à la fin du babyboom.

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?