jeudi 31 mars 2011

Des radiations à de hauts niveaux se trouvent à l'extérieur de la zone d'évacuation et le GOUVERNE-MENT refuse d'élargir cette zone

* Encore une fois, nous avons la démonstration que les autorités responsables de la sécurité humaine méritent d'être accusées de crime contre l'humanité et certains médias, de complicité!  Les informations qui entrent jour après jour montrent une gradation dramatique des niveaux de radiations, des dangers pour la santé, mais les autorités continuent de nous remplir d'informations contradictoires.

Le gouvernement dit que la zone d'évacuation ne sera pas élargie et ce, malgré de fortes concentrations de radioactivité.  L'Organisation internationale de l'énergie atomique (AIEA) a noté des données alarmantes, mais le gouvernement a annoncé aujourd'hui qu'il n'a pas l'intention d'étendre la zone d'évacuation.

Le chien de garde international du nucléaire a déclaré hier qu'il a détecté environ 2 millions de becquerels de substances radioactives par mètre carré, le double de la limite de l'AIEA pour exiger l'évacuation des résidents.

Avec ces données en main, l'AIEA a exhorté le gouvernement d'élargir la zone d'évacuation actuelle à 20km autour de la centrale, mais ce dernier ne juge pas nécessaire de procéder.

Edano, secrétaire général du gouvernement japonais, a pourtant déclaré dans les derniers jours que si une personne est exposée à des niveaux de radiations dépassant les critères de l'AIEA et ce, depuis longtemps, cela pourrait affecter sa santé parce que les substances radioactives pourraient s'accumuler dans le corps.  Il a même rajouté que si c'était le cas, le gouvernement allait considérer l'évacuation.

 Et aujourd'hui, la sommité mondiale en sécurité nucléaire sonne l'alarme et le gouvernement ne fait rien...

L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle (CSRN) a déclaré aujourd'hui que le niveau d'iode-131 dans l'eau de mer près de l'usine était 4385 fois le montant maximal tolérable, la donnée la plus élevée depuis le 11 mars.  D'autres matériaux hautement radioactifs ont aussi été détectés, notamment le césium-134 à 783,7 fois le montant maximum autorisé et le césium-137 à 527,4 fois la limite légale.

La radioactivité mesurée dans l'eau de mer affiche des chiffres records depuis la semaine dernière, mais le CSRN a souligné à nouveau que ce montant ne représente pas un risque IMMÉDIAT pour la santé des résidents.  Le CSRN a même rajouté que les matières radioactives se seront suffisamment répandues et diluées avant de contaminer les produits marins!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

N'importe quoi, vraiment n'importe quoi!

Source:
http://search.japantimes.co.jp/cgi-bin/nn20110331x1.html

Alex, en direct du Japon, nous dit ce matin qu'un village est évacué parce que les niveaux de radiations sont 2 fois plus élevés que les standards d'évacuation!

Alex, qui vit au Japon, nous présente sa quatrième vidéo ce matin pour faire le point sur les plus récentes annonces concernant la catastrophe nucléaire.

Ce matin, l'Agence de sécurité nucléaire a annoncé l'évacuation d'un village. Pourtant, la semaine dernière, on disait que le niveau de radiations n'était pas dangereux et maintenant, on évacue parce que le taux est deux fois plus élevé que les standards d'évacuation!

Alex nous dit que ceux et celles qui ne s'opposent pas au nucléaire, qui ferment les yeux, qui ne se sentent pas concernés parce que le problème n'est pas chez eux, sont des criminels.  Il invite tous les peuples à lever leurs voix, à dénoncer les dangers des centrales nucléaires, à prendre conscience que le nucléaire est une puissance de destruction de l'humanité.

Élévation des radiations mesurées dans l'eau dans 15 états américains

Un spécialiste sur Fox News dit que l'exposition prolongée à de faibles taux de radiations N'EST PAS UN SUJET TOTALEMENT COMPRIS et voilà pourquoi on parle de risques: risque d'être malade, risque d'avoir le cancer, risque de voir notre glande thyroïde affectée.

Le spécialiste interrogé dit que dans les prochains jours, des mesures radioactives seront prises sur le territoire américain pour savoir la concentration de radiations dans l'air, dans le sol, dans l'eau, le type de radiations et leur trajectoire.

mercredi 30 mars 2011

Question de sortir quelques instants du drame!

Je n'ai pas l'habitude de mettre ce genre de truc sur mon blog, mais la joie instantanée que cette vidéo procure vient mettre du baume au coeur...  Ces petites créatures sont tellement merveilleuses!

Breaking news: le lait est contaminé dans l'état de Washington (USA)

 * Remarquez bien la comptine habituelle: on nous annonce qu'il y a des radiations, qu'elles sont à de très faibles niveaux, que des aliments sont contaminés, mais qu'il n'y a aucun risque pour la santé.  Dans les jours suivants, on nous annonce qu'il y a des très hauts niveaux de radiation, que les aliments radioactifs ne peuvent plus être consommés et qu'il y a un sérieux risque pour la santé!!!

L'Agence de protection de l'environnement (EPA) et la Food and Drug Administration (FDA) disent que des faibles niveaux de radioactivité ont été trouvés dans un échantillon de lait provenant de l'état de Washington.

La FDA a indiqué que ces données sont à revoir dans les prochains jours en raison de la crise nucléaire au Japon et que les niveaux de radiation devraient être relativement à la baisse.

Les résultats d'un échantillon de lait du 25 mars, dans la ville de Spokane, Washington, montrent des niveaux d'iode 131 qui sont encore 5000 fois inférieurs aux niveaux préoccupants fixés par la FDA, y compris les niveaux fixés pour les nourrissons et les enfants.

L'EPA a déclaré qu'elle allait élever la surveillance à un niveau national sur le lait, les précipitations et l'eau potable.

Au Japon, les ventes de lait et d'épinards sont interdites dans les zones proches de la centrale nucléaire.  Aux États-Unis, les aliments japonais représentent moins de 4% de toutes les importations des États-Unis, principalement des fruits de mer, des grignotines, des fruits et légumes transformés.

La FDA a indiqué qu'elle ne s'attend à aucun danger radioactif concernant l'approvisionnement alimentaire des États-Unis. [aucun danger radioactif, mais du lait est contaminé?????]

Source:
http://www.time.com/time/nation/article/0,8599,2062325,00.html

C'est confirmé: la fusion des barres de combustible est en cours et la situation est réellement hors de contrôle

Le noyau radioactif dans un réacteur de la centrale de Fukushima semble avoir fondu dans le fond de sa cuve de confinement selon la mise en garde d'un expert hier.  Des craintes ont été émises quant aux gazs radioactifs qui pourraient être libérés bientôt dans l'atmosphère.

Richard Lahey, qui a été chef de la sécurité des réacteurs chez General Electric, dit que les travailleurs ont maintenant perdu leur combat.   Le noyau a fondu à travers le fond de son récipient, dans le réacteur no.2, et une partie de cette substance se trouve maintenant sur le plancher.

Les travailleurs sont payés très cher pour tenter de mettre fin à ce cauchemar, exposés à un très haut niveau de radiation, mais il semble que leur bravoure suicidaire pourrait s'avérer vaine et mortelle!  L'opérateur de la centrale espère arrêter la contamination en cours sans quoi 130 000 personnes seront forcées de quitter leur maison.

En date d'aujourd'hui, le lait est contaminé, les légumes et l'eau potable.  L'eau de mer autour de la centrale l'est tout aussi, sans compter les marées qui disperseront les éléments radioactifs.  Les autorités ont noté des quantités de plutonium dans le sol en dehors de la centrale.  Les tunnels qui relient les réacteurs 1, 2 et 3 sont remplis d'eau contaminée et ce, à des niveaux importants.

L'Agence de sécurité nucléaire du Japon prétend que les niveaux de plutonium ne sont pas dangereux pour la santé humaine [vraiment?], mais confirme tout de même que la situation est extrêmement grave et qu'une fusion partielle serait en cours dans au moins un réacteur.

Les ingénieurs continuent de tenter de réparer le système de refroidissement, mais ils sont forcés de travailler entourés de radiations et sans électricité.

Source:
http://www.independent.co.uk/news/world/asia/suicide-squads-paid-huge-sums-amid-fresh-fears-for-nuclear-site-2256741.html

De la fumée a été repérée dans une autre usine nucléaire du Japon

CNN
30 mars 9H02

* Ce n'est plus une centrale, mais deux centrales nucléaires de Fukushima qui fument!

De la fumée a été repérée à une autre centrale nucléaire dans le nord du Japon mercredi selon Tokyo Electric Power.

La société a déclaré que de la fumée a été détectée dans le bâtiment de la turbine no.2 du réacteur de la centrale vers 18h.

Cette usine nucléaire se situe à environ 10 km de la centrale de Fukushima.  Un ordre d'évacuation a été donné pour les habitants qui vivent dans un rayon de 10 km de cette centrale.

Depuis, les autorités n'ont pas exprimé d'autres commentaires sur la situation.

Source:
http://edition.cnn.com/2011/WORLD/asiapcf/03/30/japan.daini/

mardi 29 mars 2011

Témoignage d'un autre citoyen qui vit au Japon

* Mise à jour du 30 mars 2011 (traduction des propos)

Ce témoignage dépasse toutes les nouvelles que nous pouvons attendre pour savoir ce qui se passe, les larmes et la rage de cet homme montrent à quel point tout cela dépasse l'entendement.

http://www.youtube.com/watch?v=4Weao6HS9SI

Traduction des propos du citoyen dans la vidéo.  Une autre traduction suit celle-ci:

Personne ne doit boire l'eau du robinet (et pas que les enfants) c'est
fou, nous parlons d'une ville de 30 millions d'habitants, de personne,s et
pourtant on vient de dire qu'on ne doit pas boire d'eau et donc pas de
douche...

Allez voir les émissions de TV réalité, danser avec les stars,
c'est important, moi je ne peux pas, je pue, je ne peux pas me laver.

Moi je reviens de Tokyo, je suis radioactif, il ne faut rien dire pour
préserver l'industrie.

J'ai mis des bandes adhésives autour des portes et des fenêtres, mais je
suis toujours à Tokyo.

Le Japon est évacué, Tokyo est évacué , tout le monde part.

CE SONT LES VRAIES INFOS

Le Japon évacue 120 millions de personnes , pour aller en Chine, aux USA, à Taïwan,
...C'est la fin du Japon et de mon expérience là-bas, je n'arrive pas à y
croire.  J'ai des marques rouges sur le visage et on nous dit que tout va bien
C'est incroyable...

Traduction Chantalouette du Bistrobarblog
______________________________________________

AUTRE TRADUCTION RÉDIGÉE PAR UN AUTRE COLLABORATEUR DE CE BLOG:

Nouvelles de dernière minute : vous ne devez pas consommer l’eau du robinet sous aucun prétexte. Cette mesure ne touche pas seulement les nouveau-nés et les enfants, mais la population en général. « Nous parlons d’une ville de 30 millions d’habitants. Vous ne voulez pas regarder à l’extérieur. Il y a tellement de gens qui habitent ici. » Dit-il en tentant de retenir ses larmes. « On vient d’annoncer de ne pas consommer l’eau, ce qui veut également dire de ne pas prendre de douche… » 

Le reste de ce clip se veut sur une note très émotive : voici ses propos. 

« À non, retournez à ce que vous faites…continuez à écouter Dancing with the Stars (émission américaine). C’est beaucoup plus important que ce qui se passe ici. Moi je ne pourrai pas me laver pour un certain moment, alors vous ne voulez certainement pas me voir à cette émission. Ils diront tous que je sens mauvais et je pourrai répondre : je viens de Tokyo et je suis radioactif… » 

« Merci GE d’avoir introduit la plus primitive des technologies et merci à tous les gouvernements à travers le monde de l’utiliser. Vous n’avez jamais entendu parler de thorium, quelque chose qui n’est pas radioactif. Mais personne ne veut l’utiliser, car l’industrie nucléaire préfère le Plutonium. Alors moi je le respire… » 

Il se met à expliquer qu’il a barricadé les fenêtres et portes de sa maison avec du ruban afin de minimiser l’introduction du Plutonium dans son habitat. « Il en demeure pas moins que je reste à Tokyo. Que vais-je faire des prochaines 24 heures? C’est une farce…En ce moment, le Japon est en mode évacuation. Les pays rapatrient leur monde. Ceci est le résultat d’une misérable expérience qui a eu lieu au Japon et qui est sur le point de s’achever. Je vais devoir quitter… Il a plut l’autre jour et maintenant j’ai des boutons rouges sur mon visage…je n’ai pas eu de boutons depuis j’avais 15 ans…Qu’est-ce que j’ai sur mon visage? Et les autorités nous disent que tout va bien, que c’est juste un réacteur nucléaire qui réagit…Vous avez sûrement raison. » Par la suite il fait référence à l’incident de Chernobyl qui était sous l’emprise d’un régime communiste et qui avait caché les faits pendant environ 2 mois. 

« De tous les gens sur Terre, il a fallu que ça soit les Japonais. Les personnes les plus gentilles dans ce monde. Si vous n’avez jamais habité ici, vous n’avez aucune idée de quoi je parle. Ils feraient tout pour vous. »

« Je dois évacuer…vais-je être irradié? Les boutons n’étaient pas suffisants? C’est fou : je ne peux plus vivre ici? Tout le monde quitte…Que Dieu nous bénisse! »

Traduction faite par Stéphanie.

Merci beaucoup à vous traducteurs, les 10 000 lecteurs de ce blog vous remercie!



La Suède recommande à ses citoyens de prendre de l'iode de potassium s'ils se trouvent à 250km de la centrale de Fukushima

L'ambassade de la Suède recommande à ses citoyens, sur son site internet, de prendre une capsule d'iode de potassium une fois à tous les trois jours s'ils habitent dans un rayon de 250km de la centrale.  L'agence de sécurité contre les radiations, depuis samedi, affirme que l'iode de potassium est la meilleure protection contre l'iode radioactif et que la dose doit être prise avant l'exposition.

Source:
http://enenews.com/sweden-tells-citizens-to-begin-taking-iodide-tablets-if-within-150-miles-of-fukushima-includes-tokyo

Mise à jour de l'Agence de Protection de l'environnement (EPA) du 29 mars 19h56

Les niveaux d'iode-131 dans l'eau de pluie, en Pennsylvanie et au Massachusset, excèdent le niveau de contamination maximum qui est permis dans l'eau potable, mais l'EPA continue de dire que ce n'est pas alarmant parce que ces niveaux sont prévus comme étant relativement de courte durée.  L'EPA dit recevoir des rapports verbaux sur les niveaux élevés de radiation dans l'eau de pluie [???]...

L'iode-131 relevé dans un échantillon d'eau de pluie en Pennsylvanie est 3300% au-dessus du standard fédéral acceptable [MAIS IL N'Y A PAS LIEU DE S'INQUIÉTER!]

Bref, des niveaux de radiation sont relevés dans plusieurs états, à des niveaux beaucoup plus élevés que la normale légale et IL N'Y A AUCUN DANGER POUR LA SANTÉ, AUCUN BESOIN DE S'INQUIÉTER?

C'est une blague ou quoi?

Source:
http://enenews.com/alert-epa-radioactive-iodine-131-levels-in-rainwater-exceed-maximum-contaminant-level-permitted-in-drinking-water

Nouvelles en direct du Japon de notre ami Alex

Voici la troisième vidéo transmise par Alex, un correspondant qui habite le Japon, où il expose la réalité qui se vit sur le terrain.  Il est sur place, il habite au centre de ce chaos de censure et de confusion, il est témoin du drame qui se joue en ce moment devant le regard presque habitué et indifférent du reste de la planète.  Il cri son indignation, son impuissance et sa rage. 

Voici l'essentiel de son discours:

- La situation est hors de contrôle actuellement.

- Les fuites de plutonium sont confirmées et ça signifie qu'il y a une fusion en cours et que rien ne peut arrêter ça.

- Les autorités disent: on ne sait pas si le plutonium est un danger pour la santé humaine, on ne sait pas si c'est dangereux immédiatement...

- Les autorités disent aux gens de ne pas vendre leurs légumes parce qu'ils contiennent de la radioactivité, mais elles disent qu'il n'y a pas de danger pour la santé humaine????  Qu'est-ce que ça veut dire alors?  Vous ne pouvez pas manger les légumes, vous ne pouvez pas les vendre, mais ça ne représente pas un risque pour la santé???????????????  WHAT THE FUCK, dit Alex!!!

- Les nouvelles reçues il y a 1 heure disent que le plutonium se disperse dans l'air, dans le sol, c'est confirmé par le président du Japon, et ça, ça veut dire qu'il y a une fusion des barres de combustible (meltdown) à Fukushima.

- On nous dit de ne pas paniquer, de ne pas avoir peur, mais on sait que le plutonium est la chose la plus dangereuse qui puisse arriver et on nous dit qu'il n'y a pas de danger pour la santé?????????????  Ça pourrait être un danger demain ou après demain, mais pas aujourd'hui?

- De toute façon, on montre aux gens la réalité en pleine face et ils nient ce qu'ils voient.

- Un expert de l'agence de l'énergie atomique a dit sur CNN que l'océan va rapidement diluer la pire contamination radioactive, que l'eau de mer est et sera contaminée, c'est ce qu'il dit!

- Un officiel de la sécurité nucléaire SUSPECTE des fissures dans un ou plusieurs réacteurs. SUSPECTE!  Après 5 jours: SUSPECTE?

- En colère, Alex cri: AUJOURD'HUI, LE 29 MARS, ILS NOUS DISENT QUE LE PLUTONIUM EST DANS L'AIR SUR LA PLANÈTE TERRE!!!  ET LES EXPERTS SUSPECTENT UNE FISSURE?????????????  WHAT THE HELL!

 http://video.godlikeproductions.com/video/NUCLEAR_ALERT_FUKUSHIMAMELTDOWN_STARTED_-_PLUTONIUM_LEAK_OF_RADIATION_OFFICIALS_28-03-2011?id=96c1cb5d32e911c3af1

Des mesures radioactives biaisées et des évaluations de risque sur la santé humaine volontairement trafiquées!

Je consulte plusieurs médias quotidiennement, je lis des articles scientifiques concernant la catastrophe nucléaire du Japon et je m'intéresse à des analyses "indépendantes" afin de vérifier et valider les informations qui proviennent des agences de presse.  Je remarque une contradiction évidente, et peu rassurante, entre les mesures radioactives données par les autorités et leur évaluation des risques associés à la santé humaine et les analyses de certains experts en nucléaire.  Les autorités fournissent des données peu fiables, censurées et erronées.  Elles semblent évaluer à la baisse les risques sur la santé et je crois même qu'elles cachent la réalité dramatique et "explosive" de la catastrophe au Japon. 

L'Agence de Protection de l'Environnement (EPA) doit élever son système d'évaluation des niveaux radioactifs permis et ce, de façon très importante.  Les taux de radiations légalement acceptables seront réévalués à la baisse et les risques sur la santé le seront tout aussi.  Les doses d'exposition permises seront dramatiquement élevées et selon des experts, les nouveaux niveaux de radiation admis sont ceux qui étaient évalués dangereux pour la santé par l'Agence de protection de l'environnement dans le passé.  Ces nouveaux standards sont en contradiction avec des documents sur la santé publique...

Nous avons donc de plus en plus la preuve que les autorités trafiquent les données et que les dangers pour les populations sont sous-estimés, voire même volontairement ignorés.

Notez que du plutonium a été relevé dans le sol à la centrale nucléaire et que plusieurs indices permettent de croire qu'il y a fusion partielle des barres de combustible, un état de fait qui est en soi un drame incroyable et qui pourrait devenir le plus grand cauchemar de l'humanité... 

Soyez en paix, tout va bien, les autorités s'occupent de vous!!!

lundi 28 mars 2011

Des traces de radioactivité détectées dans le nord-est des É-U

Agence France-Presse
Washington

Des traces de radioactivité issues du panache de la centrale japonaise de Fukushima ont été relevées dans de l'eau de pluie dans le nord-est des États-Unis, a indiqué l'Agence américaine de l'environnement (EPA), selon qui ces traces sont sans danger pour la santé.

Ces traces ont été observées dans de l'eau de pluie dans les États de Pennsylvanie et du Massachusetts, a expliqué l'EPA.

L'Agence a dit renforcer son système de surveillance de l'eau de pluie et de l'eau potable à travers les États-Unis.

«À la suite de l'incident à la centrale de Fukushima, plusieurs détecteurs d'air de l'EPA ont observé des matériaux très faiblement radioactifs aux États-Unis qui correspondent aux données des réacteurs nucléaires endommagés», a affirmé un communiqué de l'EPA dimanche.

«Ces observations ne sont pas une surprise et les niveaux relevés sont bien en-dessous de ce qui pourrait être dangereux pour la santé», assure l'Agence gouvernementale.

Dimanche, l'agence a noté que «l'on s'attendait à des taux élevés de radioactivité dans l'eau de pluie comme conséquence des événements au Japon, puisque l'on sait que les radiations voyagent dans l'atmosphère».

Les niveaux détectés en Pennsylvanie et dans le Massachusetts «font l'objet d'une étude par l'EPA», précise l'autorité qui souligne que «ces niveaux sont supérieurs à la moyenne historique de ces régions».

L'agence indique «avoir pris des mesures pour renforcer les moyens nationaux de surveillance de l'eau de pluie, de l'eau potable», même si «ces élévations (de la radioactivité) à court terme ne présentent pas de danger pour la santé».

L'EPA insiste pour dire que «cette élévation (de la radioactivité) devrait être d'assez courte durée».

Source:
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/seisme-au-japon/201103/28/01-4383967-des-traces-de-radioactivite-detectees-dans-le-nord-est-des-e-u.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_seisme-au-japon_1457172_section_POS2http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/seisme-au-japon/201103/28/01-4383967-des-traces-de-radioactivite-detectees-dans-le-nord-est-des-e-u.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_seisme-au-japon_1457172_section_POS2

Un expert sur CNN déclare que la catastrophe de Fukushima va se terminer très très mal et que personne ne sait comment l'arrêter

Voici quelques-uns des propos de l'expert interrogé par CNN dans le reportage:

- C'est une catastrophe sans précédent...

- Personne ne sait comment mettre fin à la situation...

- Il pourrait y avoir une fissure plus importante que ce que nous avons vu sur le réacteur no.2 et 3...

- Les travailleurs seront évacués...

- Nous verrons au moins 2 fusions du noyau (core meltdown) et 2 piscines de combustible prendre feu

- Ça va se terminer très très mal, c'est ce qui va se passer selon moi...

- Ça prendra des semaines, des mois, pour remédier à tout ça...

Des fuites d'eau hautement radioactives s'échappent du bâtiment du réacteur no.2

De l'eau radioactive a été trouvée pour la première fois à l'extérieur d'un bâtiment selon les autorités.  La fuite dans un tunnel lié au réacteur no.2 a suscité la crainte qu'il y ait une infiltration du liquide radioactif dans l'environnement. Du plutonium aurait été trouvé dans le sol, mais pas à des niveaux dangereux pour la santé humaine. Le gouvernement japonais a vivement critiqué TEPCO, exploitant de l'usine de Fukushima, pour ses lectures radioactives erronées [ou volontairement cachées?].  TEPCO a annoncé dimanche qu'une piscine d'eau était 100 fois plus radioactive qu'en réalité et une alerte a été donnée à cause d'une fusion partielle des barres de combustible [à quand la fusion totale, est-elle déjà en cours?]

La découverte de l'eau radioactive à l'extérieur du bâtiment est une évolution inquiétante de la situation selon le correspondant de BBC à Tokyo.  Jusqu'à maintenant, des flaques d'eau n'avaient été détectées que dans les bâtiments des réacteurs, jamais à l'extérieur.  L'eau a été trouvée dans un tunnel de maintenance.

Les niveaux de radiation ont été mesurés à 1000 millisievert par heure, UNE DOSE QUI PEUT CAUSER DES PROBLÈMES DE SANTÉ.  TEPCO prétend qu'il n'y a aucune preuve que l'eau de mer est contaminée [Venant de l'exploitant de l'usine, les nouvelles sont moins crédibles...], mais il reconnait que du plutonium a été décelé dans le sol sans toutefois être un risque pour la santé  [vraiment?].  Ce qui est intéressant, c'est que TEPCO se sert d'échantillons qui ont été pris la semaine dernière pour émettre ces mesures...

Dimanche, TEPCO a déclaré qu'une erreur de chiffre avait été faite et que les niveaux de radiation n'étaient pas 10 millions de fois supérieurs à la normale, mais bien 100 000 fois... [Quel soulagement, deux zéros de moins!]

Cette "erreur" de lecture de la part de TEPCO a remis en question la crédibilité de l'exploitant, critiqué pour son manque de transparence, pour ne pas fournir des informations plus rapidement et pour donner des lectures erronées.  Deux travailleurs ont été transportés à l'hôpital parce que TEPCO n'avait pas fourni de combinaisons suffisamment protectrices.

Source:
http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-pacific-12881015

Des taux de radiation sont mesurés dans 12 états américains: breaking news sur tous les réseaux américains

Des échantillons de pluie ont démontré des niveaux de radiation dans 12 états américains, tant sur la Côte Ouest que sur la Côte Est.  Dans le reportage de Fox News, ci-bas, vous entendrez un intervenant qui tente de rassurer la population américaine qui se trouve dans un état de panique depuis ce matin, depuis l'annonce des taux de radiation dans l'eau pluie.

Il se veut rassurant en disant que l'eau et la nourriture ne sont pas contaminées, que la situation est sans danger.  Il explique que des mesures sont prises régulièrement sur le territoire américain et que rien ne permet de déclarer un état d'urgence nucléaire.


Les américains, alarmés par une telle nouvelle, se sont massivement dirigés vers des pharmacies espérant trouver de l'iode de potassium.

* En regardant le reportage, j'ai eu l'impression que l'intervenant était là strictement pour éviter la panique en faisant des déclarations que je considère douteuses.  D'ailleurs, j'ai senti que le journaliste était quelque peu septique face aux propos peu rassurants de son invité...

Suite au nouveau séisme au Japon hier, la situation s'aggrave

Plusieurs centaines d'étoiles de mer ont été découvertes échouées sur une plage au nord de l'Angleterre.

La cause n'est pas encore connue et une enquête est en cours.

* Les morts massives de poissons, d'espèces de la mer, d'oiseaux et de certains mammifères sont significatives depuis le début de l'année 2011, elles témoignent certainement d'anomalies puisque les scientifiques n'ont jamais d'explications plausibles ou satisfaisantes.

Source:
http://thewatchers.adorraeli.com/2011/03/27/hundreds-of-dead-starfish-wash-up-on-talybont-beach-uk/

dimanche 27 mars 2011

Tremblement de terre de 6.5 au Japon ce soir + alerte au tsunami

Un séisme de magnitude 6,5 s'est produit au large du nord-est du Japon et une mise en garde au tsunami a été lancée pour la côte de la préfecture de Miyagi, la plus éprouvée par la catastrophe du 11 mars, a annoncé lundi l'Agence météorologique japonaise.

L'Institut de géophysique américain (USGS), a également estimé ce séisme à 6,5. Il a précisé que la secousse, intervenue à la profondeur très réduite de 6 km, s'était produite à 07h24 heure locale, à une centaine de kilomètres de la ville de Sendai, dévastée par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars.

Ce séisme est probablement une réplique de la secousse de magnitude 9 qui s'est produit il y a 17 jours car il est intervenu dans la même région de l'Océan Pacifique.

L'Agence météorologique japonaise a émis une mise en garde à la population côtière de Miyagi, estimant qu'un tsunami d'une hauteur pouvant atteindre 50 centimètres était susceptible de toucher le littoral.

Une «mise en garde» signifie qu'une vague de hauteur limitée pourrait toucher la côte et correspond à un degré de dangerosité moindre qu'une «alerte», qui veut dire qu'un tsunami de quelque 2 mètres de haut est à redouter.

Sources:
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/seisme-au-japon/201103/27/01-4383667-seisme-de-65-et-alerte-au-tsunami-au-nord-est-du-japon.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B42_acc-manchettes-dimanche_369233_accueil_POS1

http://www.youtube.com/watch?v=Saorem8yq5o&feature=feedu

La radioactivité est de "10 millions de fois" supérieure à la normale

Le taux d'iode radioactif (Iode-131) dans l'eau échappée du réacteur 2 de la centrale de Fukushima-1 est 10 millions de fois plus élevé que la normale, rapporte dimanche l'agence de presse japonaise Kyodo.

L'Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle (NISA) explique ce niveau anormalement élevé de radioactivité par une fuite du cœur du réacteur.

Selon l'agence Reuters, à la suite de cet incident tous les travaux sur le réacteur 2 ont suspendus. L'évacuation du personnel est en cours.

Une série d'accidents ont touché la centrale de Fukushima-1 suite à un séisme dévastateur de magnitude 9 et à un tsunami du 11 mars dernier.

Les autorités ont entamé l'évacuation des habitants vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans plusieurs régions du pays.

Source:
http://fr.rian.ru/world/20110327/188994613.html

samedi 26 mars 2011

Les mesures radioactives du césium-137 sont près du double de celles prises lors de l'incident de Tchernobyl

Le césium-137 est 3 fois plus élevé que le niveau prescrit par l'Agence de Protection de l'Environnement (EPA).  En date du 23 mars, le Ministère des Sciences du Japon a divulgué les mesures de césium-137 dans le sol autour de la centrale. Le césium-137 est 3 fois plus élevé que le niveau prescrit par l'Agence de Protection de l'Environnement (EPA). Les niveaux de césium-137 sont utilisés pour indiquer les mesures d'évacuation à prendre. Les autorités ont recommandé à la population de quitter la zone qui se situe à 30km de la centrale, élargissant ainsi la zone d'évacuation, mais pour des raisons d'approvisionnement en nourriture et en eau plutôt que pour des raisons de radioactivité.

Selon un ingénieur nucléaire, les mesures dans le sol sont plus importantes que celles prises dans l'air pour évaluer les besoins d'évacuation parce que la poussière de césium reste sous les pieds alors que l'air transite.  Les niveaux de césium-137 sont plus préoccupants que les niveaux d'iode-131 à cause de sa durée de vie.

Une personne debout sur le sol qui serait en contact avec 163.000 Bq/Kg de césium-137, mesure enregistrée en date du 20 mars, recevrait environ 150 millisieverts par an de radiations estime l'ingénieur.  Ce chiffre est bien supérieur à la norme de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis, laquelle est fixée à 50 millisieverts par an pour justifier une évacuation.

Une zone appelé "hot spot" montre des mesures similaires à celles enregistrées lors de l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl.  En supposant que la radioactivité ne dépasse pas 2 centimètres de profondeur dans le sol, l'ingénieur a calculé que 163.000 Bq/Kg est à peu près l'équivalent de 8 millions de Bq/mètre carré.  Le plus haut niveau de césium-137 dans certains villages près de Tchernobyl a été de 5 millions de Bq/mètre carré.

* Cet ingénieur, qui se base sur une estimation approximative, semble démontrer que les niveaux de radiation sont bien plus dangereux que ce que les autorités nous disent...

Source:
http://news.sciencemag.org/scienceinsider/2011/03/japan-soil-measurements-surprisingly.html?rss=1&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

 

Bienvenue sur le nouveau blog de Conscience du peuple

Ce blog a été créé en remplacement du site www.consciencedupeuple.com et ce, pour des raisons techniques.

Tous les articles du site seront conservés à l'ancienne adresse, tandis que les nouveaux articles et mises à jour seront publiés ici à partir de maintenant.  Les commentaires qui seront envoyés sur l'ancienne adresse ne seront plus activés dans les prochains jours.

Pour des questions ou des commentaires, veuillez vous adresser à webmaster@consciencedupeuple.com

Isabelle

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?