mercredi 6 juillet 2011

Obama signe l'ordre exécutif (EO) 13575: un autre pion sur l'échiquier du nouvel ordre mondial



Le 9 juin dernier, le Président Obama a signé son 86ème ordre exécutif (OE).  Un "ordre exécutif" (Executive Order) est défini, par les Archives Nationales du gouvernement américain, comme étant des documents officiels numérotés par lesquels le Président des États-Unis gère les opérations du gouvernement fédéral. 

"L'ordre exécutif" 13575 est conçu pour prendre le contrôle sur presque tous les aspects de la vie de 16% de la population américaine, soit celle qui habite dans des zones rurales.  Le Président Obama a créé le "Conseil Rural de la Maison Blanche" (The White House Rural Council) qui stipule que 16% de la population américaine vit dans des comtés ruraux et que ces communautés rurales sont essentielles pour l'avenir, pour assurer la compétivité américaine.  Comme définies dans la section 1 de l'OE 13575, ces communautés fournissent les aliments, les fibres, de l'énergie, protègent les ressources naturelles qui sont essentielles au développement de la science et à l'innovation.  Bien que les commaunautés rurales font face à de nombreux défis, elles présentent également un potentiel économique considérable.  Le gouvernement fédéral a un rôle important à jouer afin d'élargir l'accès aux capitaux nécessaires à la croissance économique, pour promouvoir l'innovation, pour améliorer l'accès aux soins de santé, à l'éducation, et pour développer des activités récréatives extérieures sur les terres publiques.

Cette définition semble légitime en apparence, mais elle sous-entends une prise de contrôle du gouvernement fédéral sur les zones rurales, sur les commaunautés locales.  Les commuanautés rurales détiennent des ressources naturelles importantes nécessaires à la vie collective, elles représentent un potentiel économique majeur et surtout, elles ont une capacité d'autosuffisance et d'organisation autonome.  D'un point de vue  mondialiste, il est impératif que ces richesses générées par les communautés locales soient contrôlées par le gouvernement fédéral et non pas par des organisations locales...

Le "Conseil Rural de la Maison Blanche" est composé de membres politiques influents, dont Timothy Geithner, du Département du Trésor, Robert Gates, du Département de la Défense, Eric Holder, Ministère de la Justice, Janet Napolitano, du Département de la Sécurité Intérieure, et plusieurs autres délégués politiques qui occupent des postes-clé à la Maison Blanche. 

Il est évident que derrière ce séduisant projet, les capitaux destinés à "promouvoir", à "innover", à "faciliter l'accès" et à "protéger" les ressources en provenance des zones rurales serviront en fait à prendre le contrôle de la production alimentaire, de l'énergie et de toutes autres ressources naturelles.  Les communautés locales perdront ainsi leur autonomie, leur indépendance et leur liberté!  Voilà la véritable mission...

Est-ce que le gouvernement fédéral, par le "Conseil Rural de la Maison Blanche", sous couvert de plans de relance économique, pourrait privilégier certaines industries, certains agriculteurs, certains producteurs, pour ainsi avoir la main mise sur tous les types de marchés? 

Regardez bien une des fonctions du "Conseil Rural de la Maison Blanche" à la section 4, B (voir le lien en bas de page):

Coordonner et accroître l'efficacité de l'engagement fédéral auprès des intervenants en milieu rural, notamment les organisations agricoles, les petites entreprises, établissements d'enseignement et de formation, prestataires de soins, fournisseurs de services de télécommunications, institutions de recherche et concessions de terres, application de la loi de l'État et des localités et les organisations non gouvernementales [organismes généralement financés par le gouvernement qui servent d'organisateurs communautaires intégrés].

Selon cette énumération, il apparait évident que tous les aspects de la vie rurale feront partie de la "mission" du gouvernement fédéral.  Le "Conseil Rural de la Maison Blanche" et ses objectifs semblent très bien s'intégrer au programme "Agenda 21" des Nations-Unies.  "Agenda 21" est présenté comme un programme de développement durable et ce, depuis près de 20 ans.  Sous le couvert de préservation globale des ressources, de valeurs écologiques et environnementales, de justice sociale, l'Agenda 21 dissimule un contrôle de presque tous les aspects de la vie d'un individu et des collectivités.  Derrière les beaux grands discours et les grandes réthoriques de nos politiciens, des groupes de défense de l'environnement et de la justice sociale, financés et contrôlés par les gouvernements, se cachent une véritable conspiration contre l'humanité! 

Références:

OE 13575:

Agenda 21, Nations Unies:

White House Rural Council, Maison Blanche:




1 commentaire:

  1. Exclusive: Court Subpoena for Obama’s Original Birth Certificate Served to Hawaii Health Department 202
    Share 0diggs
    digg
    U.S. DISTRICT COURT IN HONOLULU SUBPOENAS LORETTA J. FUDDY, HAWAII HEALTH DEPARTMENT DIRECTOR
    by Sharon Rondeau


    The United States District Court for the District of Hawaii issued and served a subpoena on July 5, 2011 to the director of the Hawaii Health Department for Obama's original birth certificate
    (Jul. 5, 2011)

    The subpoena allows Fuddy until August 8, 2011 at 10:00 a.m. to produce the document

    http://www.thepostemail.com/2011/07/05/exclusive-court-subpoena-for-obamas-original-birth-certificate-served-to-hawaii-health-department/

    The Mystery of Barack Obama Continues


    http://www.westernjournalism.com/exclusive-investigative-reports/the-mystery-of-barack-obama-continues/

    http://www.wnd.com/index.php?fa=PAGE.view&pageId=316749

    http://blueskysunshine.org/blog/?p=5137#axzz1RBarqoS6

    http://www.wnd.com/files/Obama_LFBC_Report_final_draft.pdf

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?