mardi 5 avril 2011

7.5 millions de fois la limite légale en mer

Une radioactivité plusieurs millions de fois supérieure à la limite a été mesurée ces derniers jours au large de la centrale nucléaire de Fukushima.

L'opérateur de la centrale a précisé que des échantillons prélevés le 2 avril dans l'eau de mer près d'un des réacteurs contenait de l'iode à des niveaux 7,5 millions de fois supérieurs à la limite admise. Deux jours plus tard, ce chiffre était de cinq millions. TEPCO a affirmé dans un communiqué que cette contamination n'aurait pas un «impact immédiat» sur l'environnement.

Ces prélèvements ont été effectués dans des zones plus rapprochées de la centrale qu'auparavant, et ne reflètent donc pas nécessairement une aggravation de la situation. D'autres mesures à quelques centaines de mètres du complexe affichaient des niveaux un millier de fois supérieurs à la limite légale.

La centrale de Fukushima est fissurée et de l'eau radioactive s'écoule directement dans le Pacifique, dont le rivage n'est distant que de quelques dizaines de mètres. Une brèche de 20cm a été découverte ce week-end dans le béton d'une fosse de maintenance.

Lundi, TEPCO a commencé à rejeter 11.500 tonnes d'eau radioactive accumulée dans les installations accidentées par le tsunami du 11 mars. La procédure devrait durer deux jours.

L'action Tepco à son plus bas en 60 ans.

L'action de Tokyo Electric Power a encore dévissé de 18,10%. Elle est tombée à son plus bas historique en près de 60 ans, mardi à la Bourse de Tokyo, où l'indice Nikkei a perdu 1,06% en clôture.

Un regain de craintes est apparu lundi lorsque la compagnie a annoncé qu'elle rejetait volontairement en mer de l'eau faiblement radioactive. Cette décision fait redouter une contamination et des effets accrus sur la chaîne alimentaire, selon des courtiers.

Le titre a encore perdu mardi le maximum autorisé pendant la séance, soit 80 points, pour tomber à 362 yens. Ce cours est le plus bas depuis que la société est cotée, et est inférieur de 31 yens au précédent record de faiblesse datant de décembre 1951.

L'action Tepco a dévissé de quelque 83% depuis le 11 mars en clôture, plombée par l'escalade d'accidents à la centrale Fukushima Daiichi. Tepco fait face à une montagne de difficultés pour éviter une aggravation de la situation sur ce vaste site nucléaire.

Le groupe a annoncé le report de la publication de ses résultats financiers au mois de mai au lieu du 28 mars, ce qui doit lui donner le temps d'évaluer l'impact de l'accident.

Source:
http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/7-5-millions-de-fois-la-limite-l-gale-en-mer-15742816

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?